logo-home-blanc

De la vigne au verre

“La terre ne nous appartient pas, nous ne sommes que de passage.”

Cette phrase témoigne du respect de l’éthique agro-environnementale dont la famille Gayraud fait preuve. Du travail du sol aux travaux en vert, notre idée est de préserver l’équilibre vivant dans lesquels les ceps puisent tous les minéraux nécessaires à la concentration et à l’équilibre des grands vins.

La propriété

La Château Lamartine cultive 37 hectares de vignes situées sur les terrasses qui sont les plus anciennes de la vallée du Lot.

Fervente défenseuse du respect de l’éthique agro-environnementale, la famille Gayraud accorde une forte importance au travail du sol. Il en résulte un équilibre vivant dans lequel les ceps puisent les minéraux nécessaires à la concentration et à la complexité́ des grands vins. De plus, effeuillage et tri sur pied permettent la régularité d’un rendement modèré.

Les terroirs

60% en 3ème Terrasses
Terroir argilo-calcaire – Vins élégants et complexes

20% en 2ème Terrasses
Terroir argilo silicieux – Vins ronds et charnus

20% en 4ème Terrasses
Calcaire – Vins fins et tendus

Le climat est tempéré avec des influences océaniques et méditerranéennes garantes de la parfaite maturité.

Les cépages

Rouge : Malbec (85%), Tannat (10%), Merlot (5%)
35 hectares

Blanc : Chardonnay (50%), Chenin (30%), Viognier (20%)
2.5 hectares

La cave

Un outil moderne, fonctionnel, thermorégulé et adapté aux techniques traditionnelles pour la vinification : tri de vendange, pigeage manuel. Des chais d’élevage climatisés où reposent quelques centaines de barriques de chêne français. Provenant de 7 tonneliers différents, elles permettent d’élever les vins au rang des meilleurs de l’appellation.

La production

200 000 bouteilles
94% Rouge (Malbec, Merlot, Tannat)
3% Rosé (Malbec, Merlot, Syrah)
3% Blanc (Chardonnay, Chenin, Viognier)

LA VINO COLLECTION

Nos terroirs sont nos divins créateurs. Chacun d’eux donne sa propre expression, sa typicité si particulière. Nos mains viennent simplement façonner ces grains récoltés, nos palais guident l’élevage, les assemblages, dans le but de laisser libre l’expression de nos terroirs.