Le 29 avril à 18H,  en plein confinement, nous terminions d’épamprer les quelques pieds de Malbec, quand soudain, l’un d’entre nous  mit ses deux mains dans un essaim d’abeilles…
Heureusement pas de piqûres !
Nous avons passé 15 minutes à admirer la construction du logis…Le soir même, ces belles demoiselles produisaient déjà du miel chez un apiculteur voisin.

Recent Posts
0
0
0
0